White Fox fête ses 10 ans sur Radionomy

Imagine Dragons, Walk The Moon ou encore Alice On The Roof font partie des artistes emblématiques que l’on peut entendre sur White Fox, radio spécialisée dans le pop/rock/indie et qui a été créé il y a 10 ans sur Radionomy. La recette fonctionne toujours et les auditeurs sont toujours là en 2018 ! Nous avons rencontré Luc, ingénieur et père de trois enfants, qui gère cette radio depuis Aix-en-Provence.

Bonjour Luc, comment as-tu connu Radionomy ?

J’ai connu Radionomy il y a plus de 10 ans en surfant à la recherche de sites musicaux innovants. A l’époque, le service venait d’être lancé et il fallait alors un lettre de motivation pour avoir le droit de créer une radio sur la plateforme ! 

J’ai créé la White Fox Radio en 2008 pour mon seul plaisir au départ. Lassé de la programmation répétitive et des interventions permanentes des présentateurs de radios FM, je souhaitais me créer ma propre radio. Et puis je me suis pris au jeu, j’ai petit à petit commencé à communiquer et à rechercher des partenariats afin que le radio se fasse connaître et que l’audience grimpe. Je souhaitais aussi profiter de cette opportunité pour poursuivre mes recherches de nouveaux talents et de groupes indépendants qui n’ont pas forcément une notoriété ou une visibilité suffisante pour passer en FM classique. D’où une programmation plutôt pop-rock-indie assez variée et éclectique. Quant au nom, il vient à la base du nom d’une guilde (la White Fox Company !) créée dans un jeu en ligne que j’ai ensuite gardé lorsque j’ai créé la radio…

Aurais-tu créé cette radio si Radionomy n’avait pas existé ?

Non, je ne pense pas, tout bonnement car Radionomy était (et reste) gratuit. De plus, les outils fournis à l’époque (le radio manager, avant le RMO) était déjà très intuitifs.

Luc a créé White Fox Radio en 2008. Depuis, la passion est toujours là !

Ce créneau pop / rock / Indie est pourtant assez courant en webradio…

Oui, c’est un créneau particulièrement concurrentiel et difficile à garder, mais c’est le créneau historique, et malgré des hauts et des bas, l’audience se maintient. Evidemment, depuis la création, même si je suis resté sur ce créneau, la style a évolué avec le temps, avec de plus en plus d’électro-pop.

Comment composes-tu la programmation ?

Concernant la programmation, j’alterne des bacs récents (indie pop / électro) avec des bacs pop-rock / classic rock plus anciens (voire « mythiques ») et de l’alternatif en insérant aussi régulièrement des groupes indépendants.  Enfin, je me suis fixé une règle d’or : être le plus varié possible pour éviter l’ennui ! Ainsi, j’ai fixé des contraintes de diffusion d’1h minimum pour la répétition d’un groupe/artiste, et en moyenne 3 à 4h pour un même titre.

Combien de temps passes-tu à gérer ta radio chaque semaine ? 

J’ai passé énormément de temps (plusieurs heures par jour, ou plutôt par nuit !) au démarrage afin de boucler la programmation, le style, le choix des titres et l’équilibre de la diffusion. Mais maintenant, on va dire que je tourne sur un rythme « de croisière », et en général j’y consacre moins d’une heure par jour pour suivre les audiences, générer les plannings, chercher des nouveautés… 

Merci Luc et… rendez vous dans dix ans !