Sunrise to sunset : la « feel good radio »

Nicolas travaille dans la communication à Bordeaux. Il a eu envie de créer une radio agréable à écouter du matin au soir (ou du soir au matin…). Sunrise to sunset existe depuis avril 2016 et rassemble de nombreux fidèles. Nous avons rencontré Nicolas, ravi de détailler le concept de sa radio.

Bonjour Nicolas, raconte-nous la création de Sunrise to Sunset ? 

J’ai toujours été très consommateur de musique, depuis tout petit avec des dizaines de disques, puis plus tard en écoutant la radio et sa grande diversité musicale. L’arrivée des radios internet il y a quelques années m’a fait basculer dans un nouveau monde de découverte sonore, avec une richesse incroyable de formats et de couleurs musicales. Malgré ça, pour moi qui suis un grand zappeur, le moment du morceau inadapté incitant à aller voir ailleurs arrivait souvent. Un jour je me suis dit, pourquoi pas mon propre programme, avec des choses que j’ai envie d’entendre et qui font plaisir à mes oreilles et celles de ma famille…

Nicolas vit à Bordeaux, « la plus belle ville du monde » selon lui. Il a surtout créé une webradio très agréable à écouter du matin au soir

 

Parles-nous plus en détails du concept…

J’ai choisi ce nom en anglais, plus international, pour toucher et sensibiliser le plus grand nombre d’auditeurs. Sunrise to Sunset, du matin au soir, comme une chouette programmation à écouter toute la journée. Grace à Radionomy, j’ai aussi créé une autre webradio Sunset to sunrise, la petite sœur du programme principal, cette fois aux rythmes moins soft, dance funk disco électro, à écouter du soir au matin… ou inversement.

Pourquoi avoir choisi ce créneau musical  ?

Mes goûts musicaux sont très éclectiques. Je n’aime pas tout, mais beaucoup de styles dans de nombreux genres. Le format de Sunrise to Sunset est plutôt « various », tout en conservant une certaine cohérence et un caractère bien particulier. C’est un créneau musical plutôt calme, surtout anglo-saxon mais pas que, beaucoup de chansons aux mélodies toujours remarquables, souvent des années 70, de la musique brésilienne que j’adore, une touche d’électro et de chansons françaises, un peu de musique de film, quelques « golds » moyennement connus… et surtout une couleur positive, ensoleillée, feel good, agréable, qui fait voyager (d’où l’avion du logo).

Peux-tu me citer quelques artistes qui symbolisent le plus ton programme musical ?

C’est une question difficile, mes choix étant très variés. On peut parfois entendre James Taylor, Cocoon, Quantic, l’Impératrice, Jack Johnson, Joao Gilberto, Nick Mulvey, Blossom Dearie, Kenny Rankin, Roudoudou, Melody Gardot ou encore Vladimir Cosma… et ça n’est pas du tout exhaustif.

 

Comment as-tu connu Radionomy ? 

Adepte des webradios, j’ai connu Radionomy assez tôt, me disant régulièrement qu’il fallait que je regarde de près comment tout cela fonctionnait… et puis voilà.

Aurais-tu créée cette radio si Radionomy n’avait pas existé ? 

 Je n’en suis pas certain, ayant étudié un peu la question avant de me lancer. J’ai été attiré par la solution gratuite inégalable, puis par la grande ergonomie et simplicité de la plateforme qui m’a beaucoup séduit.

 Merci Nicolas et longue vie à Sunrise to Sunset !