Neuf idées pour créer une webradio originale

Au cours de la dernière décennie, les webradios ont complètement révolutionné le paysage radiophonique mondial. Pour l’auditeur, l’offre est aujourd’hui illimitée. Tout ou presque semble exister, la moindre niche musicale semble avoir été explorée. De quoi se demander comment, en cette fin d’année 2018, il est encore possible d’inventer quelque chose… Et pourtant si, c’est possible, car la création, l’imagination des producteurs n’a pas de limite. Certes, il faut se creuser les méninges, proposer un programme décalé, se démarquer, mais le coup est jouable. Et voici dans cet article, 9 idées qui vous aideront à créer une webradio originale.

1. Un nom surprenant

Vous voulez étonner, faire le buzz ? Alors commencer par donner un nom original à votre webradio. Sans aller jusqu’à donner un nom de légumes ou de champignons à votre radio (quoique…) tentez le pari du nom complètement décaler. ça peut marcher et pas que sur un malentendu

2. Des jingles décalés

Vos jingles sont le reflet sonore de votre concept, du nom de votre radio. Soyez cohérent et décalé jusqu’au bout et créez des jingles surprenants, avec de drôles de bruits, de drôles de slogans, de drôles de voix. Sortez des formats classiques, c’est un bon argument pour créer sa notoriété.

3. Glisser des clins d’oeil dans votre programmation

Pourquoi ne pas être réactif à l’actualité tout en faisant un peu d’humour ? Choisissez, de temps à autre, quelques titres en rapport, de près ou de loin, avec l’actualité et ajoutez-les à votre planning. Un exemple ?  Diffuser « Dès que le vent soufflera » de Renaud, le jour du départ de la Route du Rhum, prestigieuse course transatlantique à la voile.

Ce n’est pas une obligation, mais ces petits clins d’oeil feront grimper la cote d’amour de vos auditeurs, qui verront bien là que votre radio n’est pas un simple robinet à musique.

4. Dites quelques mots sur la musique que vous diffusez

Pour que vos auditeurs vous apprécient, il faut leur apprendre quelque chose, Mais il ne faut pas les ennuyer non plus. En 30 secondes, vous pouvez leur en raconter beaucoup. Choisissez, pour certains titres, une anecdote liée à la chanson ou à l’artiste et racontez-là dans un « talk » de 30 secondes diffusés juste avant le titre. 1 titre/ 1 anecdote

Des exemples ? Il y en a à la pelle : des sucettes à l’anis de France Gall au retour tout récent de Jennifer, en passant par de nombreuses anecdotes à raconter les Rolling Stones, Abba, Village People…

5. Créez votre propre format musical

Sur une webradio, tout est permis. Les formats classiques de la FM tels qu’ils existent en Europe ou aux Etats-Unis n’ont pas forcément lieu d’être. Créez donc votre propre cocktail musical, soyez différents, vous serez récompensés.

Un exemple ? Radio L Air propose un programme original associant golds et nouveautés plutôt connues à des titres créés par des artistes en devenir. La couleur d’antenne est ainsi unique.

6. Renouvelez régulièrement votre programmation

Plus que jamais, les programmations immuables sont à oublier. Une radio, encore plus aujourd’hui qu’hier, doit se renouveler sans jamais oublier ses fondamentaux. Comment faire ? En ajoutant, régulièrement, des nouveaux titres, des nouveaux jingles, de nouvelles séquences. Cette règle a toujours existé. Mais elle est encore plus décisive aujourd’hui.

7. Sachez choquer « gentiment » son auditeur

Pour faire le buzz, il faut parfois sortir du « main stream », quitter le politiquement correct, bref choquer « gentiment » vos auditeurs, histoire de les interpeller, de marquer les esprits. Le ton de vos émissions, de vos jingles, de vos interventions donnera cette tendance. Attention toutefois à ne pas enfreindre les CGU et à respecter la loi !

8. Donnez de l’info positive

Pour vous démarquer, donner de l’info positive, citoyenne, heureuse ! A force d’entendre que le monde va mal, on finit par en être convaincu. Au contraire, donnez de l’espoir à vos auditeurs, soyez optimistes en donnant des news positives, des infos qui réconcilient avec l’humanité (une opération d’entr’aide, une belle histoire, un beau parcours etc…). Bref, remontez le moral de vos auditeurs et laissez aux autres le soins d’annoncer les mauvaises nouvelles.

9. Sachez viraliser votre concept

Créer le bon concept ne suffit pas. Encore faut-il le viraliser. Les réseaux sociaux seront évidemment le meilleur outil pour cela. Plus votre concept sera original et décalé, plus il rencontrera du succès sur Facebook, Twitter ou Instagram. Alors, soignez vos posts !