Merry Christmas Radio va fêter ses cinq ans

Depuis décembre 2013, Merry Christmas Radio revient chaque année dans nos oreilles dès que les fêtes de fin d’année approchent. Nous avons rencontré Nicolas Marcel, son créateur. Il a 48 ans et vit dans les Hauts-de-France.

Bonjour Nicolas, pourquoi as-tu créé Merry Christmas Radio ? 

A la base, c’était pour faire plaisir à un proche qui m’avait demandé de diffuser des chansons de Noël sur une autre webradio que j’avais créée (je connais Radionomy depuis une dizaine d’années). J’avais refusé, ce n’était pas dans le style de la radio. Alors pour  tout de même satisfaire sa demande je lui ai créé Merry Christmas Radio en décembre 2013. La radio va donc fêter ses cinq ans. Je me suis rendu compte que l’audience était au rendez-vous. J’ai donc décidé de m’en occuper plus sérieusement !

Aurais-tu créé cette radio si Radionomy n’avait pas existé ? 

Bien sûr que non. Pour moi la radio c’est une passion. J’ai débuté il y a plus de trente ans. Aujourd’hui fini la FM et je poursuis ma passion grâce à Radionomy. Je gère Merry Christmas Radio d’octobre à janvier. Le week-end et le soir après le boulot, une à deux heures.

Parles moi plus en détails du concept de Merry Christmas Radio… ?

Le slogan de Merry Christmas c’est « la magie de Noël en Musique ». Pour toutes celles et tous ceux qui aiment Noël, c’est leur donner l’occasion de se plonger dans l’ambiance de cette fête. Pour les plus grands comme pour les plus petits.

Quel est le créneau musical ?

Il est large. Du jazz, de la pop, du rock, country, de la variété et même de la musique celtique. Les grands succès de Noël. Dean Martin, Frank Sinatra, Pentatonix et pour les titres c’est bien sûr Have Yourself a Merry Little Christmas, Let It Snow! Let It Snow! Let It Snow! ou encore Jingle Bells.

Ajoutes-tu chaque année de nouveaux titres ?

Tous les ans à l’approche des fêtes, je regarde ce qu’il y a en nouveauté. L’année dernière j’ai rajouté par exemple l’album de Sia « Everyday is Christmas ».

Réalises-tu des émissions spéciales ? 

Non mais j’espère avoir un jour une interview exclusive du père Noël (rires)

Merry Christmas est une radio événementielle, espères-tu la faire vivre tout au long de l’année ?

Oui bien sûr, la radio doit rester présente toute l’année pour une question de visibilité même si l’audience est très faible sur 10 mois de l’année.

Comment as-tu créé ton site ? 

Le site vient tout juste d’être refait. Remis au goût du jour. Il n’est pas tout à fait terminé. Il y a été optimisé pour une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche, je sais que cela va prendre un peu de  temps, je vais être patient. Un meilleur affichage également pour les tablettes et Smartphones. Il y a encore quelques petits bugs à corriger mais l’essentiel est là.

Comment évolues la courbe d’audience ?

C’est plutôt calme tout au long de l’année. Au mois d’octobre, l’audience monte tout doucement et puis mi-novembre ça grimpe d’un coup et tous les ans je suis surpris. Les 24 et 25 décembre c’est l’apothéose, l’audience atteint des sommets.