La webradio locale, un modèle à développer

En plus d’une décennie de développement, la webradio arrive aujourd’hui à maturité tout en restant un univers en perpétuelle évolution où les idées foisonnent. La concurrence est toujours aussi rude et il est forcément très difficile de se démarquer. Pourtant, il reste un créneau pas ou peu utilisé mais qui possède pourtant un réel potentiel : celui de la webradio de proximité. Créer une radio pour votre quartier, votre village, votre région, ça vous tente ? ça vous paraît compliqué ? Chronophage ? Pas forcément et nous allons vous dire pourquoi dans cet article.

  1. Proximité et web ne sont pas contradictoires

Ce n’est pas parce que votre webradio peut potentiellement être écoutée dans le monde entier, qu’il faut viser les auditeurs de toute la planète. Mieux vaut avoir 500 auditeurs bien identifiés dans votre ville, avec lesquels vous pourrez interagir et grandir, que 1000 auditeurs dispersés un peu partout sur le globe, qui vous écouteront une fois de temps en temps au hasard de leur recherches musicales… Faire du web en général et de la webradio en particulier n’interdit pas de faire de la proximité.

2. La proximité rime souvent avec succès dans les médias

Historiquement, la proximité a souvent été une option intéressante pour les médias. L’auditeur a toujours envie de se retrouver dans sa radio, d’écouter les dernières infos, de sa région ou de sa ville, d’entendre des animateurs qui ont le même accent que lui. Le succès jamais démenti des locales de France Bleu n’y est pas pour rien.

3. La webradio permet de faire de l’ultra locale

Si la FM offre des radios régionales ou à l’échelle de grandes villes, la webradio, souple et facile à créer, permet de descendre encore plus bas, au niveau du village, de l’arrondissement ou du quartier. Profitez-en !

4. La webradio est devenu un média grand public

OK je veux bien créer la radio de mon quartier mais comment me faire connaître auprès de ma cible locale ? Ce qui, il y a quelques années, apparaissait comme une mission impossible est désormais tout à fait jouable. Aujourd’hui, la « radio par internet » n’est plus un média confidentiel, les débits sont de plus en plus rapides et (presque) tout le monde peut s’y connecter. Un peu de marketing digital sur les réseaux sociaux, du marketing direct grâce aux autorités (Mairie etc…) et votre radio sera vite connue de tous !

5. Les acteurs locaux ont besoin d’un média de proximité

Décideurs politiques et économiques, commerçants, acteurs du monde associatif… Tous ont besoin que l’on parle d’eux ! Votre webradio sera là pour leur tendre le micro.

6. Rien ne veut le contact réel et humain

Quand on aime faire de la radio, rien ne vaut le contact direct avec les auditeurs. C’est ce que vous pourrez trouver grâce au développement de votre webradio locale. Et vous pourrez également plus facilement trouver un local, constituer une équipe, trouver des partenaires et des financements… Bref, tout ça, c’est quand même beaucoup plus sympa que de bricoler tout seul une radio dans sa chambre !

7. Il n’est pas nécessaire de produire beaucoup de contenus !

Entre 30 et 60 minutes de programmes « frais » chaque jour et multidiffusé tout au long de la journée, voilà qui sera largement suffisant ! Vos auditeurs ne vous écouteront d’ailleurs pas 24/24. Flash d’infos locale, interview de commerçants, d’artistes locaux etc… Parlez et faites parler ceux dont on ne parle jamais

Voilà, il ne vous reste plus qu’à créer votre programme local. N’oubliez pas de bien définir la zone géographique que vous visez, choisissez un territoire qui a une forte identité. Choisissez également un nom qui fasse immédiatement référence à la localité concernée. Et lancez-vous !