Fréquence Média Musique met en avant les artistes amateurs

Français installé à Liège en Belgique, Sébastien Gratier  ne pourrait pas vivre sans musique. Artiste à ses heures perdues (il a déjà enregistré un cover de Patrick Bruel « J’te mentirais »), il est également passionné de radio. Fréquence Média Musique est née au printemps dernier et grandit petit à petit.

Pourquoi as-tu créé Fréquence Media Musique ? 

Parce que je suis passionné de radio. j’en ai fait par le passé, je suis aussi créatif et donc j’ai estimé que j’avais une part à prendre et quelque chose à faire dans le monde de la radio. Mais il fallait trouver un service qui me permettait de créer cette radio sans coût, ce qui permet Radionomy. La radio a donc été créée le 1er mai 2019.

Quel est le concept de Fréquence Media Musique.

L’idée est de mettre en avant des artistes amateurs sur un principe de solidarité « gagnant/gagnant ». L’artiste fait connaître la webradio, je fais connaître l’artiste et ses créations, par la diffusion de ses titres sur la radio mais aussi de son actualité sur la page facebook de la radio.

Sébastien Gratier, 47 ans, ne peut pas vivre sans musique. Fréquence Média Musique lui permet de partager cette passion avec de nombreux auditeurs.

Par conséquent, quel est le créneau musical ?

Il est très varié et régulièrement renouvelé. Nous diffusons les artistes amateurs avec lesquels nous sommes en contact mais aussi de nombreux artistes connus. Tout en faisant attention à ce que la radio convienne à toutes les générations. Dans la même tranche musicale, nous pouvons diffuser Je chante (Vincent Maxch, artiste amateur), La montagne (Jean Ferrat) puis Retourner là-bas (Jean-Baptiste Guegan). Nous avons également des chroniques cuisine, astuces pc et smartphone ainsi qu’une rubrique « culture et histoire locale » correspondant à notre région (Liège en Belgique). 

Quelles émissions proposes-tu ?

  • L’alphabet musical (Alpha Music), où l’on prend une lettre et on passe une chanson ou l’artiste y étant associé.
  • « Musiques à thème » où je passe des titres ayant un thème commun.
  • « Nos plus belles années » : le principe est de diffuser les chansons d’une année précise en revenant sur l’actualité de cette année.