Et si vous faisiez le buzz avec votre radio ?

Comment développer l’audience de votre radio ? D’abord en développant sa notoriété, en la faisant connaître par tout moyen. Pour cela, rien de tel qu’un bon petit buzz, ce coup de com gratuit que l’on obtient avec beaucoup d’imagination et l’aide des réseaux sociaux.
Mais déclencher la viralité, multiplier les partages et autres retweets n’est pas une chose facile. Il faut savoir jouer sur l’émotionnel, l’humour, le sensationnel sans pour autant nuire à l’image de votre radio. Bref, il ne faut pas faire n’importe quoi au prétexte que l’on veut susciter de l’intérêt. Dès lors, comment s’y prendre ? C’est ce que nous allons voiren quatre étapes, dans cet article.

1. Imaginez l’info qui va générer le buzz
C’est la chose la plus importante. Tout buzz est généré par une information étonnante, susceptible de générer de l’émotion chez celui qui va la lire, une émotion suffisamment forte pour qu’il ait envie de la partager avec ses contacts. Bref, il faut du lourd… Mais comment faire du buzz avec sa webradio ? A priori, ce n’est pas très facile… Et pourtant, il y a plusieurs moyens :

– l’info insolite exclusive
Il s’agit d’une info bien réelle mais complètement insolite qui va concerner un animateur de votre radio, un artiste que vous diffusez régulièrement ou plus globalement le secteur musical qui vous concerne. Plus cette info est exclusive, plus vous déclencherez un buzz considérable en la propageant.

– le newsjacking
Il s’agit là d’un détournement de l’actualité, sur un ton humoristique. Les grandes marquant se servent souvent du newsjacking notamment grâce à Twitter.
Un exemple ? En 2013, lors du SuperBowl, une panne d’électricité a plongé le stade de la Nouvelle-Orléans dans l’obscurité pendant 34 minutes en février 2013. L’équipe créative de la marque Oreo a posté très rapidement, pendant la panne de courant, un tweet disant « Power Out ? No Problem », accompagné d’une photo légendée « You Can Still Dunk In The Dark » en référence à la fois au biscuit que l’on peut tremper dans le café mais que l’on peut également continuer à grignoter dans l’obscurité.  Résultat : + de 15 000 retweets et une publicité gratuite alors qu’un spot de 30 secondes lors de cette finale coûtait 3,8 millions de dollars (2,8 millions d’euros).
Comment avoir le même type d’idée pour votre radio, ce n’est pas si compliqué ! Choississez les thèmes d’actualité les plus forts et prenez-les à contre-pied. En pleine Coupe du monde de foot, vous auriez pu dire : « Radio Love, parce qu’on ne va pas passer toutes ses soirées à regarder du foot ! »

– La fausse nouvelle
Attention ! Là, on commence à jouer avec le feu ! Diffuser une fausse nouvelle, c’est imaginer quelque chose de sensationnel concernant votre radio, le présenter de façon plausible et le propager sur les réseaux sociaux. Attention ne diffamez personne, n’engagez que votre radio et soyez capable de revenir en arrière ! En fait c’est un eu comme un poisson d’avril… Un exemple ? « Pour célébrer les 40 ans de la mort de Claude François, le 11 mars, Radio Love diffusera « Comme d’habitude » en non stop pendant 24 heures, soit 360 diffusions »
Si l’article est bien tourné, cela peut presque devenir crédible et créer le buzz ! Après tout, en webradio, tout est possible non ? Evidemment n’hésitez pas à rétropédaler. Dans le cas de notre exemple, d’une part parce que diffuser le même titre 360 fois d’affilée est contraire au pacte du producteur, mais surtout parce qu’une indigestion de « Comme d’habitude » peut nuire gravement à la santé mentale de vos auditeurs !

2. La mettre en scène dans une news sur votre site
Une fois que vous avez trouvé votre idée. Vous avez fait le plus dur ! Il ne vous reste plus qu’à rédiger une contenu le plus accrocheur et le plus efficace possible. Choisissez un titre dans lequel tous les mots clefs de votre buzz seront présents. Rédigez ensuite un article relativement long (entre 200 et 300 mots) qui va crédibiliser votre info. Choisissez également soigneusement le visuel et postez le tout sur votre site.

3. La partager, dans le bon timing, sur les réseaux sociaux
Les réseaux sociaux seront le canal de diffusion et de propagation de votre buzz. Twitter, Facebook, Instagram (si vous avez soigner votre visuel), vous permettront de viraliser votre contenu. Deux choses à savoir :
– Choississez bien le timing de votre publication en fonction du thème de votre buzz et publiez le, si possible, à une heure de forte audience sur les réseaux sociaux (Fin de matinée et fin d’après-midi)
– Intégrez à chacun de vos posts, le lien court vers la page de votre site où se trouve la news afin de générer de l’audience sur votre site et donc sur votre radio.

4. Analysez !
Surveillez bien la façon dont les choses se passent ensuite. Votre buzz fonctionne-t-il ? Si oui, dans quelle proportion ? Pourquoi ? Lisez bien les commentaires et autres réponses que vous trouverez sur Facebook et Twitter pour mieux comprendre les effets positifs et/ou négatifs qui ont été générés. Bref analysez pour faire encore mieux la prochaine fois !

Une dernière chose. Faire le buzz a souvent une connotation négative, un côté presse à scandale qui ne plaît pas à tout le monde. Evidemment, il faut éviter la vulgarité, le dénigrement etc… Mais avec beaucoup d’humour et d’originalité, le buzz peut se révéler tout à fait efficace, sans nuire à votre image. N’hésitez plus !