Comment réussir ses comblages ?

Deux minutes, pas moins, pas plus ! C’est évidemment la règle d’or des comblages, ces fichiers qui sont diffusés deux fois par heure aux auditeurs qui ne sont pas ciblés par la publicité.  Que mettre dans ces deux minutes ? Comment parvenir à créer facilement beaucoup de comblages ? Quels outils utiliser pour les fabriquer ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Quels sont les différents types de comblages ? 

  • L’auto-promo :

C’est comme une publicité de 120 secondes pour votre radio et/ou vos partenaires. Dans cette séquence, vous pouvez expliquer le principe de votre radio, rappeler sa couleur musicale, les rendez-vous phares de la grille etc… En gros, vous avez 120 secondes pour tout dire sur votre radio. Phrases de promo, jingles, extraits des titres de la playlist, tout est possible.

Avantage : une belle promo pour affirmer l’identité de votre radio.

Inconvénients : risque de lasser les auditeurs si diffusé trop de fois. Ne doit exister qu’au milieu de beaucoup d’autres comblages différents pour éviter cela. 

  • Un titre musical retravaillé

C’est l’option la plus conseillée. Il s’agit de réduire un titre musical à deux minutes. Comment faire ? Choississez un titre musical en cohérence avec votre couleur d’antenne et remontez-le grâce à Audacity. Vous pouvez le stopper au bout de deux minutes (par un fade out) mais aussi le remonter complètement en enlevant le milieu du titre pour que le version de deux minutes se termine comme la version originale. Si vous avez des difficultés à faire pile deux minutes, vous pouvez très légèrement modifier la vitesse du titre dans Audacity (« change Tempo » dans le menu « effects »), c’est imperceptible à l’oreille et ça permet de gagner (ou de perdre) quelques secondes.

Avantage : C’est assez facile à faire. Vous pouvez en faire beaucoup.

Inconvénients : Cela vous oblige à « sortir » ces titres de vos bacs musicaux s’ils en font partie afin d’éviter les doublons.

  • Le « recyclage » d’un contenu

Il s’agit d’un contenu « talk », une chronique, une interview qui fera exactement deux minutes. Un bon moyen de « recycler » d’anciens contenus déjà diffusés. Un conseil, si vous faites ce choix-là, faites en sorte que tous vos contenus, vos chroniques, fassent deux minutes dès le départ, cela vous évitera d’avoir à les retravailler si vous voulez les utiliser en comblages.

Avantage : un bon moyen de donner une deuxième vie à vos contenus audios.

Inconvénients : faites attention à ce que ces contenus ne soient pas datés, liés à l’actualité, au moment de leur diffusion. Comme l’auto-promo, le contenu « recyclé » ne peux exister qu’au milieu de beaucoup d’autres comblages afin d’éviter qu’ils se répètent trop souvent.

Quel outil pour les fabriquer ?

Audacity, logiciel de montage audio gratuit et très pratique, est l’outil idéal pour réussir vos comblages. Pour couper, monter, accélérer, ralentir, mixer etc… c’est l’outil idéal

Combien en faut-il ?

Beaucoup ! Au maximum, il y a 48 diffusions de comblages par 24 heures. Si vous ne faites que 6 comblages, ils seront chacun diffusés en moyenne… 8 fois par !. Evidemment, vos auditeurs (sauf les plus fidèles peut-être !) n’écoutent pas votre radio 24/24, mais s’ils se connectent tous les jours, ils risquent de réentendre régulièrement le même comblage. Et puis, tout cela est sans compter les nombreux auditeurs qui, eux, sont ciblés par les écrans publicitaires et ne sont donc pas concernés par la question. Malgré tout, l’idéal est d’avoir, au moins, une bonne trentaine de comblages.

Comment les programmer dans le RadioManager ?

Rien de plus simple, il vous suffit de les uploader dans un bac comblage du RadioManager et de choisir ce bac dans la page du planning. Attention, il est nécessaire de régénérer un planning après chaque modification (nouveau titre ajouté ou retiré, changement de bac etc…) afin que ce changement soit pris en compte. N’oubliez pas que la programmation de vos comblages apparaît dans le planning.