Ces niches musicales qui peuvent cartonner sur une webradio

Créer une webradio est aujourd’hui un jeu d’enfant grâce à Radionomy. En quelques minutes on peut y lancer sa webradio et commencer à diffuser. Mais comment faire pour se démarquer d’une concurrence très forte ? Comment sortir du lot et se construire le socle d’audience nécessaire pour atteindre les fameuses 130 heures, le seuil garant d’une existence prolongée ?

Pour cela, autant se positionner clairement sur une niche musicale bien identifiée, pour rassembler sur votre radio, les nombreux fans d’une thématique musicale bien précise. Dans l’idée, cela semble plutôt facile, on choisit un filon et on l’exploite au maximum. Mais dans la réalité, bien choisir sa niche musicale n’est pas si évident. Nous allons vous y aider dans cet article. 

  • Le choix d’un instrument : saxophone, piano, guitare, violon…, pourquoi ne pas dédier votre radio à un instrument ? C’est sans doute le moyen le plus évident d’identifier votre radio en quelques secondes d’écoute et de fédérer tous les fans de cet instrument ! Une option passionnante car elle offre la possibilité d’explorer tout le répertoire d’un même instrument, ce qui offre un choix de programmation très varié.
  • Le choix d’une identité/langue régionale : combien de radios diffusent exclusivement de la musique interprétée en langue corse, en alsacien, en breton ou en basque ? Pas forcément beaucoup, il y donc des créneaux à prendre et un public fier de son identité à conquérir.
  • Des genres musicaux encore inexplorés par les webradios : sortez des formats officiels, choississez une niche et tenez bon. En voici quelques exemples :

– A cappella : des voix et uniquement des voix, sans le moindre instrument.

– Blues : universel, le blues exprime certes la tristesse mais reste un genre très prisé

– Big Band : le jazz avec la pêche d’un orchestre. Les amateurs apprécieront.

– Drone : une musique minimaliste mais planante, un genre peu exploité

 – French Touch : la déclinaison française de la house des années 90

– Glam Rock : un courant musical né au Royaume Uni dans les 70s et qui a précédé le mouvement punk, avec David Bowie et Roxy Music en chef de file.

– Italo Disco : le disco à la mode spaghetti façon 70s, kitsch à souhait, à écouter sans limite.

– Negro Spiritual : la musique des esclaves noirs aux Etats-Unis au 19e siècle. Elle a précédé le gospel.

 – Opera : peu de radios sont consacrées à ce genre musical pourtant très connu et très riche en « tubes ». Tentez le coup !

 – Le ska : l’ancêtre du reggae est né en Jamaïque dans les années 50. Un rythme très reconnaissable qui fonctionnera très bien sur une webradio.

– Le smooth jazz : un jazz très accessible, avec des influences soul, funk et pop.

Evidemment la liste est loin d’être exhaustive, mais elle a le mérite de mettre en avant des genres musicaux pour lesquels l’offre de webradios est loin d’être encore pléthorique. 

A vous de jouer !