Cap enragé, la webradio d’une agence d’artistes !

Comment promouvoir ses artistes lorsqu’on est soi-même agent d’artistes ? Dominique Guillier a trouvé une belle réponse à cette question en créant… son propre média. Fin 2016, il a lancé Radio Cap enragé. Il a répondu à nos questions.

Bonjour Dominique, pour quelle raison as-tu créé radio Cap Enragé ?
L’idée de la radio est venue du souhait de pouvoir diffuser les artistes que nous représentons via notre agence artistique. En effet, la difficulté est grande pour des talents émergents de se faire entendre.
Etant un parfait béotien en matière de webradio, j’ai donc investigué afin de voir les différentes possibilités offertes, ce qui m’a donc naturellement amené vers Radionomy, et il est probable que sans la relative simplicité de fonctionnement de celle-ci et sa gratuité, j’aurais abandonné l’idée, la profession d’agent étant déjà très chronophage.

D’où vient le nom de la radio ?
Le nom de la radio est le nom de l’agence et vient d’une part d’un endroit du Canada atlantique et d’autre part d’une chanson de Zachary Richard qui m’a fait l’honneur de parrainer mon agence.

Quelle musique diffuses-tu ?
Il s’agit d’abord des artistes de l’agence auquel s’ajoute l’envie de faire entendre ou réentendre les talents que nous aimons dans différents genres musicaux. De plus, notre radio se veut aussi une plateforme de diffusion de jeunes artistes qui m’envoient leur création afin de permettre à des auditeurs de les découvrir.
Nos choix musicaux sont très éclectiques, allant du blues au rock en passant par la chanson française, le jazz ou encore la musique cajun avec notamment des artistes comme Bill Deraime, Suroît, Pollyanna ou encore les WhO is WhO…

Où en est ton audience ?
L’audience de la radio est actuellement d’environ 160 heures/jour. Encore une fois, n’étant qu’un modeste amateur, je suis toujours en attente de conseils pour améliorer les performances afin de toucher le plus grand nombre d’auditeurs.

Merci Dominique !