Bacs musicaux, clocks, day templates… Découvrez les secrets des meilleurs producteurs de webradio

Le RadioManager, outil offert à tous les producteurs Radionomy, fait depuis longtemps l’unanimité. En dix ans d’existence et après de nombreuses évolutions, il est devenu plus que jamais l’outil parfait pour créer et gérer sa webradio. Mais comment bien l’utiliser ? Comment adapter les qualités de ce produits à votre webradio ? Pour le savoir, nous avons interrogé quelques producteurs confirmés, qui nous ont dévoilé leurs secrets. Combien ont-ils de titres en diffusion ? Quels sont leurs bacs musicaux ? Leurs Clocks ? Leurs day template ? Vous allez tout savoir en lisant ces lignes.

Bacs musicaux : comment classer ses titres ?

Nicolas et Alexandre Braeckman de Radio Compile (Belgique) : au départ, nous avons un bac musical simple dans lequel se trouvent l’ensemble des morceaux diffusés. Puis, nous utilisons les bacs dynamiques pour le système de rotation. Cela permet de mieux gérer la diffusion de l’ensemble de notre bibliothèque, mise à jour toutes les deux semaines (sauf grosse entrée, bien entendu).

A côté de cela, nous avons une série de bacs pour des émissions spécifiques. Ces morceaux-là sont déjà disponibles dans le bac général, mais ils sont isolés parce qu’ils sont diffusés en exclusivité sur certaines tranches horaires.

Florent Mounier de CinéMaRadio (France) : pour Cinémaradio, nous avons choisi d’organiser nos bacs musicaux par grands genres de musiques de films. Ainsi nous avons un bac « pop » qui contient les bandes originales de films et séries « modernes ». Par exemple la B.O de Pretty woman ou celle de Pulp Fiction sont dans ce bac.

Nous disposons ensuite d’un bac « classique » dans lequel nous avons disposé toutes les musiques de films composées par les grands compositeurs du cinéma et de ses musiques classiques : Ennio Morricone, John Williams, Danny Elfman, Vladimir Cosma et tous les autres. Nous avons aussi un bac génériques de séries. Enfin, un bac « Love » avec toutes les musiques de films d’amour : Titanic, Emmanuelle, La route de Madison, etc

Laurent Bougie de Made in 70, Made in 80, Made in 90, Made in Classic et Made in Hits (France) :

Pour Made in 70 : nous avons environ 180 titres pour le moment. Nous avons un objectif à 250 titres maxi pour cette fin d’année sur ce format. Notre volonté est de diffuser uniquement des titres à forte notoriété sur cette radio écoutée par les quinquagénaires.

Pour Made in 80 et Made In 90 : environ 400 titres, dont 150 changent toutes les semaines.

Pour Made in Classic : nous sommes à plus de 1 000 titres, et notre objectif est de monter à 1 500 d’ici la fin d’année.

Pour Made in Hits : seulement 50 à 60 titres maximum chaque semaine.

Les titres sont classés par catégorie Français / Etrangers et par style (Funk, slows, et rock pour Made in 80)

Nous aimons surprendre nos auditeurs, nous déplaçons régulièrement les différents bacs musicaux dans la grille de nos programmes.

Les clocks : une clock par émission, un modèle privilégié

Nicolas et Alexandre Braeckman de Radio Compile (Belgique) : Nous avons une clock par émission. Pour une raison simple : les habillages et les morceaux ne sont pas les mêmes. La variation est la même à chaque fois (2 titres pour un jingle) mais les jingles varient car nous avons nos jingles généraux, diffusés en permanence, et des jingles spécifiques. Il faut donc alterner et chaque clock permet de s’assurer de diffuser les jingles de l’émission.

A côté de cela, nous avons la clock dite « de journée », lorsqu’il n’y a pas d’émission spécifique. C’est LE modèle de base pour notre diffusion. Les rotations dépendent de deux choses: l’année de sortie (trié par année, avant août 2018 d’une part et après août 2018 de l’autre) et le style musical.

En plus de cela, nous avons une partie de la clock qui intègre des morceaux « forts », que nous mettons en avant, notamment concernant les artistes belges. Ces bacs-là sont pleinement intégrés dans la clock de la journée.

Florent Mounier de CinéMaRadio (France) :

J’ai créé une clock par émission. Et j’ai conçu pour Cinémaradio 8 émissions qui correspondent à 8 temps forts de la journée. Une matinale dans laquelle je veux un maximum de musiques « pop » avec quelques musiques « classiques » et génériques de séries et une bonne dose de chroniques en lien avec le cinéma. Une matinée avec une proportion égale de musiques classiques et modernes. Entre midi et deux c’est une émission spéciale soundtracks de séries. Puis nous attaquons l’après-midi avec un mix entre bandes sonores « modernes » et « classiques ». Avant de glisser vers le romantisme de début de soirée entre 20h et 22h avec Love Session et sa sélection de Bandes Originales de scènes de films romantiques. Puis toute la nuit à partir de 22h c’est une sélection des meilleures musiques de films dites « classiques » avec l’émission Classic Ciné. J’utilise donc vraiment les clocks pour paramétrer les proportions de styles musicaux de chaque tranche.

Laurent Bougie de Made in 70, Made in 80, Made in 90, Made in Classic et Made in Hits (France) : Cela va de trois clocks pour Made in 70 à 24 clocks pour Made in 80 ! Là aussi, les rotations changent souvent entre tous les bacs musicaux, notre recette est de faire tout le contraire de la programmation d’une radio FM. Nos auditeurs sont très fidèles, nous devons leurs apporter du changement chaque semaine pour ne pas créer de lassitude.

Par exemple sur la semaine N°32, une heure de rock 100% années 80 peut être programmée à 2h00 du matin, et sur la semaine N°33, ce même bac musical sera programmé à 17h00 ! Facile et rapide à faire avec le RadioManager ! L’auditeur qui à l’habitude d’écouter Made in 80 tous les soirs à 18h00 ne doit pas écouter le même titre que la veille.

Laurent Bougie, Made in Radio

Les day templates : un par jour ?

Nicolas et Alexandre Braeckman de Radio Compile (Belgique) : Un day template correspond à un jour. Donc nous en avons 7. C’est un bon moyen de s’assurer de ne pas commettre d’erreurs et de ne pas diffuser une émission le mauvais jour ou de devoir changer les clocks à chaque fois. Une fois établi, le day template ne bouge plus: nos PAD sont intégrés en podcast, nos publicités aussi, sans oublier les promos, les clocks sont prêtes… Il n’y a plus qu’à diffuser.

Le seul renouvellement récurrent, qui se fait au quotidien, c’est la planification des émissions. Certaines ne se font pas en direct et nous sont envoyées la veille. Il faut donc prendre le temps de les programmer à l’aide des podcasts, mais cela ne prend pas trop de temps. Nous préparons à chaque fois nos plannings musicaux le dimanche avec génération de toute la semaine. Pour une question d’organisation.

Florent Mounier de CinéMaRadio (France) : J’ai en fait un day template pour la semaine, et un autre pour le weekend que je veux un peu moins « classique » et un peu plus festif, notamment sur les soirées. 

Laurent Bougie de Made in 70, Made in 80, Made in 90, Made in Classic et Made in Hits (France) : Toutes nos radios ont entre 3 et 5 Day templates, nous aimons différencier les jours de la semaine, et le week-end. Nous diffusons moins de podcasts et moins de flash info le week-end, nous préférons laisser la place à la musique. Contrairement à la radio FM, nous minimisons aussi la diffusion de jingles, l’auditeur qui a choisi d’écouter Made in 80 sait qu’il écoute cette radio, il est inutile de lui rappeler entre chaque titre. Les planning sont actualisés tous les dimanches soirs.