7 conseils pour une webradio parfaitement interactive

Historiquement, l’interactivité a toujours été un moteur essentiel du développement des radios. Depuis des décennies, les radios, bien plus que les chaînes de télévision, ont toujours invité leurs auditeurs à s’exprimer en direct, qu’il s’agisse de simples jeux concours mais aussi et surtout d’émissions d’opinions ou de libre antenne.
Le phénomène touche toutes les radios, quelle que soit leur cible, jeune ou plus âgée, musicale ou talk. A se demander si la radio n’a pas été le premier réseau social de l’histoire, bien avant Facebook ou Twitter.
Dès lors, forcément, la question de l’interactivité se pose pour les webradios. Car même si elles sont diffusées par voie numérique, les webradios n’en restent pas moins des radios à part entière. Et sans vouloir copier leurs aînées de la FM, elles doivent respecter les fondamentaux de la radio. Et l’interactivité fait sans aucun doute partie de ses fondamentaux.
Mais comment faire ? Comment gérer les relations webradios/auditeurs en 2017 avec des moyens limités. C’est ce que nous allons voir dans cet article au travers de 10 conseils.
1. Mettre autant d’attention à l’antenne qu’hors antenne
Tout message d’auditeur mérite votre attention, qu’il soit diffusé/lu à l’antenne, visible sur les réseaux sociaux ou simplement envoyé par mail ou visage privé. Autrement dit, ce n’est pas parce qu’un échange avec un auditeur n’est pas utile à l’enrichissement de votre programme ou de vos contenus web qu’il ne faut pas y prêter attention. Tout message mérite une réponse. Tout auditeur mérite considération. C’est un principe absolu et encore plus important en webradio, puisque le volume d’auditeurs est forcément moins important qu’en FM et donc à soigner avec attention.
2. Créer du débat, des échanges voire de la polémique
Pour que les échanges se créent, pour que vos auditeurs aient envie de vous écrire, il faut leur en donner l’envie. Il faut donc trouver l’occasion de créer du débat, des échanges voire même de la polémique. Un exemple : postez un message sur Facebook en demandant à vos auditeurs ce qu’ils pensent de l’exil fiscal au Portugal de Florent Pagny. Gardez les meilleures réponses et citez les dans une pastille audio qui peut s’appeler « le débat du jour », « le débat de la semaine ». Vos auditeurs auront pu donner leur avis et certains auront même pu être cités à l’antenne. C’est facile à faire et cela engage vos auditeurs.
3. Trouver des thèmes cohérents avec votre marque
Evidemment, l’idée de débat ne peut fonctionner qu’avec des thèmes en cohérence avec l’identité de votre radio. Inutile de lancer un débat sur Florent Pagny si votre radio diffuse uniquement de la musique classique ! Mais quelle que soit la musique que vous diffusez, quelle que soit la thématique de votre radio, vous verrez qu’il y aura toujours un thème pour susciter la polémique.
 
4. Ne pas oublier le côté ludique et le témoignage
il n’y a pas que le débat et la polémique dans la vie. Le côté ludique peut également avoir beaucoup d’importance, notamment les jeux concours qui peuvent être organisés via les réseaux sociaux ou par des questions posées à l’antenne. Invitez également les auditeurs à vous signaler un fait important s’ils en sont témoins, à vous raconter leurs expériences (« J’ai assisté à un concert de Michaël Jackson »). Faites témoigner vos auditeurs pour leur permettre de partager leur vécu mais aussi, c’est capital, de leurs goûts, de leurs artistes préférés, cela vous permettra de mieux les connaître et d’affiner votre programmation en fonction.
5. Valoriser vos auditeurs
Un auditeur se doit d’être choyé, encouragé, aimé ! Les auditeurs sont la raison d’être de votre radio, sachez donc les valoriser lorsqu’ils seront cités ou bien qu’ils pourront s’exprimer à l’antenne. Dites leurs qu’ils sont formidables (méthode France Bleu) ou que leur point de vue est légitime (méthode RMC). Bref, ne vous moquez surtout pas d’eux ! Prenez en compte leur avis, ce sont eux qui décident de vous écouter… ou pas !
6. Utiliser tous les réseaux sociaux possibles 
Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat… Tous les réseaux sociaux sont bons pour avoir des échanges directs avec vos auditeurs. Pour les interpeller, pour leur permettre de s’exprimer, pour les valoriser sachez utiliser un maximum d’outils. Votre radio se doit d’avoir un compte partout et de l’actualiser régulièrement. Quant à Skype, il vous permettra de passer vos auditeurs à l’antenne lors d’un live.
7. Garder la maîtrise et savoir modérer 
Une libre antenne n’est pas forcément facile à tenir. Un auditeur en direct peut déraper, tenir des propos injurieux, contraire à la loi. A vous de savoir gérer et maîtriser votre antenne. Quant un auditeur s’exprime, sachez lui apporter une contradiction si nécessaire. Même chose sur les réseaux sociaux, tout ce qui est public doit être modéré en cas de propos délictueux, sous peine que, d’une manière ou d’une autre, cela se retourne contre votre radio en en détériorant l’image.
Voilà ! A vous de jouer maintenant la carte de l’interactivité ! Ce n’est pas facile, mais c’est passionnant e surtout cela consolidera votre audience en fidélisant vos auditeurs. Essentiel non ?