10 conseils pour encore mieux exploiter le potentiel du RadioManager

Le RadioManager est un merveilleux outil pour programmer sa radio. Facile à utiliser, il offre également suffisamment de possibilités pour constituer un programme de qualité quel que soit le format de radio. Voilà des années que le blog Radionomy vous livre ses précieux conseils pour bien utiliser notre RMO. En voici dix pour vous permettre d’exploiter encore mieux toutes le potentiel de votre logiciel d’automation préféré !

1. Bacs musicaux : comment classer ses titres ?

C’est une question assez basique mais que l’on ne se pose finalement que très peu souvent. Comment faut-il classer ses titres dans les bacs musicaux et combien faut-il. Vous avez plusieurs possibilités de classement :

  • En fonction de la fréquence de rotation (bac high, bac medium, bac low par exemple) que vous voulez donner aux titres du bac.
  • En fonction du tempo, pour ne pas enchaîner un titre rapide et un titre lent.
  • En fonction de la catégorie musicale (jazz, soul, blues…) pour varier les styles à l’antennne.

Dans tous les cas, ne faites pas trop de bacs musicaux (vous risqueriez d’avoir des bacs avec trop peu de titres), cela vous permettre de ne pas avoir à faire des clocks trop compliquées. Une radio peut très bien fonctionner avec 5 ou 6 bacs maximum.

2. Les bacs intelligents : c’est utile !

Voilà une fonction dont nous n’avons jamais parlé ici et qui peut se révéler pourtant très pratique. Les smart box vous permettent de filtrer un ou plusieurs bacs en y appliquant un critère très précis et de créer ainsi un bac virtuel. Vous voulez rendre hommage à Michaël Jackson à l’occasion des 10 ans de sa mort le 25 juin prochain ? Pour créer un bac rassemblant toutes les chansons du roi de la pop et le diffuser davantage ce jour là (attention toutefois à respecter les règles du Pacte des producteurs), il vous suffit de créer un bac intelligent, en fonction du critère Michaël Jackson, rassemblera tous ses titres. Vraiment très pratique. Pour en savoir plus, lisez le chapitre du mode d’emploi du RMO consacré à ce sujet.

3. Jingles : combien de bacs ?

A priori, il n’y a aucune raison de multiplier les bacs de jingles. Deux peuvent suffire : rangez dans le premier l’ensemble de vos jingles diffusés au coeur de votre programme, rangez dans le second tous les jingles qui vous serviront d’intro/extro et qui n’ont donc vocations à être diffusés que dans un contexte très précis. Evidemment, ce nombre de bacs peut varier si vous avez des jingles spécifiques pour la nuit, le week-end…

4. Podcasts/bacs musicaux : n’oubliez pas la fonction intro/extro

Quoi de mieux que de personnaliser les podcasts fournis, en marque blanche, par Radionomy grâce aux intros et extros que vous aurez vous mêmes concoctés. Soignez ces petits jingles, ils participent à la construction de l’identité de votre radio. Sachez que la fonction intro/extro existe aussi pour les bacs musicaux et intelligents. Idéal pour introduire la diffusion d’une nouveauté par exemple, d’un artiste spécifique etc…

5. Playlists : n’en abusez pas 

A priori, la fonction playlist semble idéale : vous programmez votre programme à la carte en choisissant titres, jingles, voices tracks les uns après les autres. En effet les playlists sont idéales dès que vous voulez construire une émission spéciale, avec l’intervention d’un animateur, la diffusion des titres dans un ordre très précis etc… Mais si vous utilisez trop cette fonction, vous risquez de passer un temps fou à programmer votre radio, alors que le générateur de planning le fera très bien à votre place. N’en abusez pas donc…

6. Clocks : pensez aux voices tracks et promo

Les voices tracks (intervention) et les promo ne se programment pas que dans les day templates. Vous pouvez également les insérer directement dans vos clocks. Afin de prévoir, par exemple, une intervention tous les trois ou quatre titres, une promo tous les dix titres etc… Pour que l’effet soit positif à l’antenne, n’oubliez d’enregistrer un nombre important de séquences afin que l’auditeur n’ait pas l’impression d’entendre toujours la même phrase.

7. Clocks : sachez jouer sur les proportions

Les statistiques des clocks sont facilement disponibles (il suffit de cliquer sur la fonction stats dans la rubrique clocks). Elles vous permettent de découvrir combien de fois par heure un bac est diffusé, combien de temps sur 60 minutes, etc… Excellent pour connaître et faire évoluer la couleur d’antenne de son programme musical.

8. Day template : on en fait combien ?

Faut-il vraiment plusieurs Day Template ? Votre programmation doit-elle varier en fonction des jours de la semaine ? Faut-il 7 day template (un par jour) ? Nous dirons que c’est bien le maxium mais que la norme serait d’avoir un Day Template à répéter du lundi au vendrei et un autre pour les deux jours du week-end, le rythme des auditeurs (et donc la programmation de votre radio) étant différent entre ces deux périodes de la semaine.

9. Stats : analysez-les !

Mes auditeurs sont-ils plus nombreux ? Quels jours de la semaine ? depuis quels pays ? Avec quels players ? Depuis quels sites ? etc… Les réponses à toutes ces questions se trouvent dans l’onglet stats du RMO. Cet onglet est certes utile pour les stats live mais surtout pour l’onglet quick stats qui donnent les chiffres précis et exacts de vos logs et vous permettent ainsi d’analyser la provenance, le volume et l’évolution de votre audience.

10. Gestion à plusieurs : attention aux autorisations   

Vous travaillez en équipe ? Très bien ! Rien de mieux que de travailler à plusieurs pour avancer plus vite. Mais encore faut-il que les rôles de chacun soient bien respectés. Pour cela, le RadioManager permet de définir très exactement qui a l’autorisation d’utiliser telle ou telle fonction. En tant qu’adminustrateur, c’est à vous d’attribuer ces autorisations. Afin d’éviter les mauvaises surprises !